L’artiste français REMED expose une de ses œuvres au Palais de Villapanés

C’est au Palais des Villapanés que l’artiste français Guillaume Alby, plus connu sous le nom de REMED, a choisi d’exposer jusqu’à mi-décembre l’une des œuvres de sa dernière exposition « Conversation avec le vide, Observation de la magie ».

Un travail que nos hôtes peuvent d’ores et déjà apprécier depuis la magnifique cour centrale de notre palais.

L’artiste REMED inaugure son œuvre au Palacio de Villapanés au côté de Martina Cam, Directrice Générale de l’hôtel

Une oeuvre intimiste

L’artiste français Remed revient à Séville à la gallerie DELIMBO pour faire découvrir les œuvres qu’il a créé au cours de la dernière année et demie, y compris celles réalisées pendant le confinement, à travers lesquelles il montre une œuvre plus intime que celle à laquelle l’artiste nous a habitué.

L’exposition comprend un total de 10 peintures grand format, 14 dessins et plusieurs sculptures en marbre que l’artiste a réalisé avec des artisans de la ville de Séville, respectant ainsi son éthique de travail dans laquelle il cherche à impliquer des créateurs locaux dans son processus, enrichissant à la fois son travail et ses connaissances.

Remed développe son travail en liant étroitement le spirituel, les mathématiques et l’esthétique, créant une harmonie à la fois visuelle et sensorielle. Là où il nous invite à converser avec le vide et à observer la magie.

Una de la obra de la exposición « Conversación con el vacío, Observación de lo mágico » en la galería de arte Delimbo

En tête à tête avec REMED

Interview avec l’artiste REMED depuis le patio de la concha

C’est dans l’intimité de notre patio que nous avons pu profiter d’un moment exclusif avec Guillaume Alby. Lors de cet entretien, l’artiste nous a expliqué sa relation privilégiée avec Séville et l’Espagne, les secrets de son dernier travail et ses principales inspirations.

(Vidéo bientôt disponible sur notre page Instagram @palaciovillapanes )

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire